L'histoire de l'hypnose en bref

L'hypnose existe depuis toujours...

Déjà en -3000 en Egypte, une stèle décrivait une séance d'hypnose.

1878 : L'école de la Salpêtrière découvre que des zones cérébrales permettent de modifier l'état de conscience de façon naturelle.

1887 : Freud, qui a fait un stage dans cette école, pratique l'hypnose directive (suggestions directes : tu ne fumes plus).

1889 : Premier congrès international de l'hypnotisme expérimental et thérapeutique.

1937 : L'hypnose Ericksonienne est née aux Etats-Unis sous l'impulsion du  psychiatre Milton Erickson.

da9cada5d5b59b710fe6a61b16b200f4 (1).jpg

Les différents types d'hypnose

 

Il existe plusieurs sortes d'hypnose :

 

 

1/ L'hypnose de foire, de spectacle.

C'est ce que l'on voit généralement à la télévision ou lors de spectacles. Soit l'hypnotiseur est un illusionniste, soit il travaille avec des personnes complices ou avec un public facilement hypnotisable.

 

2/ L'hypnose traditionnelle ou directive. 

C'est celle qui existe depuis toujours. Le thérapeute donne des ordres, se montre autoritaire. Il se place en position haute, c'est lui qui dit à la personne ce qu'elle voit et ressent.  C'est l' hypnose que l'on utilise pour anesthésier par exemple.

 

3/ L'hypnose Ericksonienne

Mise au point par Milton Erickson, elle place le praticien en "position basse". Il est juste là pour aiguiller la personne. Il suggère des autorisations et dit des phrases comme :

"Tu peux si tu le veux..." C'est l'inconscient de la personne qui fait ce qu'il y a de mieux pour elle.

Cette forme d'hypnose est beaucoup plus rapide, tout le monde y est réceptif.

images (27).jpg